Le lave-vaisselle est un équipement révolutionnaire aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Les équipements professionnels facilitent ainsi le quotidien de très nombreux restaurateurs, le temps de plonge dans les cuisines a été réduit avec l’utilisation d’un lave-vaisselle. Mais comment fonctionne réellement cet équipement ? C’est ce que nous allons voir ci-après…

Comment fonctionne un lave-vaisselle ?

Les derniers modèles de laves-vaisselles disposent des toutes dernières technologies qui optimisent les cycles de lavage qui eux-mêmes ont été largement réduits pour des résultats performants et plus économiques.

Il en est du chemin parcouru depuis la fin des années 1890, date à laquelle les premières machines voyaient le jour. Pour la matériel professionnel, rien n’est plus recommandé que de faire confiance aux professionnels du secteur pour l’installation des matériels, lave-vaisselle ou lave-verres. Une bonne installation dans les règles de l’art et dans les normes, assure une meilleure maintenance et une durée de vie plus longue à vos équipements.

Comment fonctionne un lave-vaisselle professionnel ?

En premier lieu, il faut bien savoir qu’un lave-vaisselle n’est pas une machine si simple qu’elle pourrait paraître. Si son fonctionnement reste basique avec trois cycles prévus dont : un cycle de lavage, un cycle de rinçage et un cycle de séchage, la machine en elle-même reste complexe.

Avant démarrage du cycle de lavage et dès la mise en route du lave-vaisselle, une vidange se déroule, elle permet d’évacuer l’eau sale qui aurait stagnée dans la cuve au moment où les ustensiles à laver ont été mis en place dans la machine. Vidange réalisée, c’est un remplissage d’eau qui se déroule ensuite par le biais d’une électrovanne et d’éléments qui détectent le taux de remplissage, sonde, pressostat et système de flotteur…L’eau est répartie pour le lavage d’un côté et aussi de l’autre côté pour la régénération. L’eau passe également par le réservoir ou pot à sel et/ou résines qui retiennent le calcaire pour offrir une eau plus douce. L’eau entre dans la cuve, passe dans la pompe, puis dans le tunnel chauffant, cette eau chaude passe à son tour dans le réservoir de détergent puis est projetée sur la vaisselle à l’aide du bras de dispersion. C’est ainsi le premier cycle de lavage.

Les trois cycles d’un lave-vaisselle

Nous venons de voir le tout premier cycle d’un lave-vaisselle, soit le cycle de lavage.

Fait suite à ce cycle, le cycle de rinçage qui, comme son nom l’indique vise donc à rincer à la fois la cuve de la machine, à filtrer l’eau pour son renouvellement et pour projeter de l’eau propre sur la vaisselle. Le cycle de rinçage concerne deux cycles à lui seul, il y a un premier passage, puis un second qui s’appelle régénération et qui utilise le produit de rinçage prévu et mêlé à l’eau très chaude, c’est l’opération qui assure brillance aux verres et à l’ensemble de la vaisselle.

Puis, il y a le cycle de séchage, par méthode de condensation, selon trois procédés différents, condensation naturelle, à eau ou extérieure. L’eau dans le lave-vaisselle est ensuite évacuée ou vidangée selon ce que l’appareil prévoit et selon l’installation de base effectuée.

En tout état de cause, n’oubliez-pas de compter sur un professionnel pour l’installation de votre équipement pro, vous aurez l’esprit bien plus tranquille, tant sur le fonctionnement de la machine que sur sa maintenance.